Retour à la carte

 Arrivé d'Angleterre, le navire quitte la jetée EST à 11h25 avec 2000 hommes àbord. A proximité de la bouée 6W, il est attaqué par une douzaine d'avions allemands et est touché 3 fois par leurs bombes.
 Il coule peu de temps après par l'arrière.

Caractéristiques :

Construit et lancé en 1921
Chantier naval : Wm Denny & Bros Ltd ; Dumbarton
Moteurs : 4 turbines simple réducteur.
Vitesse : 25 Nœuds

Capacité des réservoirs :?
Poids à vide : 3441 tonnes
Longueur : 116 m
Largeur : 14 m
Creux :
Tirant d'eau :

 C'était l'un des derniers paquebots du " London & North Western Railway " utilisé pour le service postal.
 Il fut transféré en 1923 à Londres pour la Midland Scottish Railway.
 Le 1er juin 1940, deux canots en perdition l'accostent, mais les embarcations sont écrasées par une vague contre la coque et coulent au contact du SCOTIA.

 Le dernier d'un quartet de paquebots du London & North Western Railway pour le service postal de Holyhead vers Kingstown ou maintenant connu sous le nom de Dun Laoghaire, le SCOTIA a été utilisé pour faire traverser la Manche aux troupes avant d'être appelé à Douvres et envoyé pour un premier voyage à Dunkerque le 29 Mai par la route Y.
 Accompagné par le paquebot à vapeur LNER MALINES, il essuya le feu ennemi des batteries côtières près de Nieuport alors qu'il approchait des côtes françaises, à cause de la fumée dense et du bombardement, il manqua l'entrée du Port de Dunkerque.
 Après avoir navigué vers l'Ouest, le SCOTIA fut bombardé à partir des côtes de Mardyck alors qu'il essayait de faire demi-tour.
 Il reçut un obus à l'arrière de la salle des machines.
 Il réussit à rejoindre la jetée Est de Dunkerque où il embarqua 3000 soldats d'après les estimations du Capitaine W. HUGHES, avant d'appareiller pour Margate.
 A Margate, l'équipage entier se rassembla pour refaire le plein de charbon.
 Le SCOTIA retraversa le 1er juin et embarqua 2000 soldats français au môle ouest de Dunkerque.
 Repartant par la route la plus directe, le SCOTIA avait atteint la bouée 6 aux limites de Calais quant il fut attaqué par une douzaine d'avions allemands, lesquels arrivèrent en formations de 4.
 De sérieux dommages furent causés à l'arrière et le SCOTIA coula par la poupe.
 On estime que 300 soldats & 30 membres d'équipage périrent malgré les efforts courageux de plusieurs chalutiers des alentours.
 De Dunkerque, le torpilleur "ESK" avait intercepté le S.O.S du paquebot, l'accosta, et prit à son bord une grande quantité des passagers.
Sources : Livre "The ships that saved an army".

Description actuelle :

 Le SCOTIA repose par 13 mètres de fond, l'épave est très endommagée et disséminée en de nombreux morceaux.
 La partie avant du navire, jusque devant les cheminées, est couchée sur tribord. Elle est encore en forme et l'on peut souvent y observer de gros bars qui se baladent dans les anciennes cabines. L'ancre bâbord est encore dans son écubier et les bossoirs que l'on peut voir sur la photo sont toujours en place.
 Le reste de l'épave a été détruit par les plongeurs du Port Autonome de Dunkerque pour faciliter la navigation, ce qui explique les nombreux morceaux éparpillés jusque l'arrière.
 A voir à l'arrière l'arbre d'hélice.
 On bénéficie généralement d'une bonne visibilité mais le courrant y est fréquent.

L'épave :

Retour à la carte