Sous-Marin océanique U37

Retour à la carte

Caractéristiques:

Sous-Marin de type U31 (11 construits de 1912 à 1915 sur ce modèle).


Construit à Kiel par Germaniawerft
Numéro de construction : 197
Date de commande : 12 juin 1912
Date de construction : 2 janvier 1913
Date de lancement :25 aout 1914
Moteurs diésel: Deux "GERMANIA" six cylindres pour une puissance de 1850 CV
Vitesse surface: 16,4 Nœuds
Moteur Electrique : 1200 CV
Vitesse en immerssion : 9,7 Nœuds

Déplacement: 824 tonnes Longueur : 64,70 m
Largeur : 6,30 m
Autonomie en surface : 7800 miles à 8 Nœuds
Autonomie en immerssion: 80 miles à 5 Nœuds

Equipage 4 officiers
31 marins

Armement 4 torpilles de diamètre 500 (Deux à l'avant et deux à l'arrière)
Pas de canon sur ce sous-marin

Histoire:

 Erich WILCKE,commandant de l'U37 part pour sa première patrouille le 20 mars 1915, il opère avec le U28 et le U34.
Le 21 mars le cargo "DELMIRA" 'Grande Bretagne, 3459 t) est touché à 23 miles dans le NNE d'Antifer. Il a réussi à regagner le port.
L'EMMA (France, 1617 tonnes) est coulé le 31 mars 1915 au large de Beachy Head.
Le "SEVEN SEAS (Grande Bretagne, 1194 tonnes) sombre le lendemain à 6 miles au sud de Beachy Head (Sud de l'Angleterre, près de Eastbourne).

 L'U37 ne donne plus de nouvelle à partir du 1er avril 1915.
Après le U8 coulé le 4 mars, on déplore la perte du U37.
le U37 est le onzième sous-marin détruit.

 Le Commandant BAUER, Commandant en chef des U-Boot est inquiet. Il capte un message anglais comme quoi des filets et des mines sont attachées à de nombreuses bouées dans le détroit du Pas de Calais.
Le U33 confirmera ces informations à son retour à EMDEN.
Le 11 avril 1915, BAUER ordonne de ne plus passer par le détroit et de passer par le Nord de l'Ecosse soit une navigation de 1400 miles pour rejoindre le port d'attache.

 Plusieurs doutes on subsisté pour l'identification de cette épave et la raison de ce naufrage.
Une collision avec le Ste JEHANNE le 30 mars à 6 miles au Nord de Calais ?, impossible du fait que le U37 coulait le le EMMA le 31 mars puis le SEVEN SEAS le 1ER avril .
Une distance de 70 miles sépare les deux positions (dernier bateau coulé et position du sous-marin), nous resterons dans le doute de la distance parcourue et la date exacte de la perte du U37 qui est sans doute proche du 1 avril.
Peut-être sommes nous en présence du U31, mais sans nouvelle depuis le 13 janvier 1915 !
La Royal Navy n'a pas miné les alentours du Sandettie avant le 9 février 1915;la position du U37 correspond bien aux champs de mine déposés le 10 février 1915.

 L'épave est posée sur 41 m au sable et au niveau des hélices. Le sous marin est légèrement incliné sur tribord.
Le kiosque et le périscope sont bien visibles. Une trape est ouverte sur l'arrière, les pieds de mat "radio" sont visibles également.
L'avant est effoncé dans le sable, l'arrière laisse voir les deux hélices ainsi que les deux tubes lance-torpilles.
L'épave est à 17 miles au large de Gravelines, 1h40 à 12 noeuds sont nécessaires pour aller sur zone. Attention, l'épave est sur la droite du rail montant.

Sources :  Plongées en côte d'Opale, tôme 2 page 57 par Alain RICHARD et Andrée LUGIER, Jeff COULON, U-boot.net

Deux photos avec l'aimable autorisation de D RESSE GRIEME

Retour à la carte